pestilence


pestilence

pestilence [ pɛstilɑ̃s ] n. f.
• 1120 « tentation, occasion de pécher »; lat. pestilentia, de pestis « épidémie »
1(1170) Vx Maladie épidémique caractérisée par une forte mortalité. Spécialt La peste.
2(1256) Mod. Odeur infecte, miasme putride. infection. Pestilence qui se dégage d'un tas d'ordures. « en nettoyant cette sentine [...] sous peine de pestilence » (Balzac).

pestilence nom féminin (latin pestilentia) Odeur infecte et intolérable. ● pestilence (synonymes) nom féminin (latin pestilentia) Odeur infecte et intolérable.
Synonymes :
- fétidité

pestilence
n. f. Odeur infecte, nauséabonde.

⇒PESTILENCE, subst. fém.
A.Vx ou littér. Peste (v. ce mot A 1 et 2 a); épidémie de peste. Dans un temps de pestilence (Ac.). Il y a eu une considérable pestilence l'an passé (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p.168). Pourquoi l'écouterais-je, celui-là qui vient me parler au nom de sa pestilence? (...) je le soignerai à cause de Dieu (...). Mais non point selon son désir qui n'est que désir exprimé par l'ulcère (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p.537):
1. À travers chaque nouvelle épidémie de fièvre jaune, le gouverneur survivait comme un charme alors que tant parmi les gens qui désiraient l'enterrer crevaient eux comme des mouches à la première pestilence.
CÉLINE, Voyage, 1932, p.158.
B. —Odeur infecte, putride. Synon. infection. Pestilence d'un fumier, d'une haleine, d'un marais. La tenace odeur des terres chaudes, des herbes grasses, des arbres, la pestilence des marigots (MARAN, Batouala, 1921, p.34). L'hiver se marie à l'été, le froid à la chaleur (...), la pestilence au souffle embaumé des collines (ARNOUX, Juif Errant, 1931, p.66):
2. ... les murs (...) ruisselaient d'humidité, une pestilence montait de la petite cour obscure, toutes les décompositions cachées des étages semblaient fondre et s'exhaler par cet égout de la maison.
ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p.384.
C.Au fig. Ce qui est funeste, pernicieux. Les grands écrivains (...) déposent en nous pour la vie un trésor ou une pestilence (BARRÈS, Cahiers, t.13, 1921, p.212). La pestilence hitlérienne (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.309):
3. Le peuple [italien] (...) sait ce qu'il en coûte de confier le pouvoir à des militaires!... Je ne parle pas seulement de la souffrance des malheureux qui se battent; mais de la pestilence qui étouffe aussitôt le pays: la falsification des nouvelles, la propagande nationaliste, la suppression des libertés, l'enchérissement de la vie...
MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.235.
Chaire de pestilence.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1re moitié XIIe s. chaere de pestilence «chaire où l'on enseigne une doctrine pernicieuse» (Psautier Oxford, éd. F. Michel, I, 1); b) ca 1170 «peste ou maladie épidémique répandue dans un pays» (Rois, éd. R. Curtius, p.107); ca 1256 pestilense «corruption de l'air, infection, contagion» (ALDEBRANDIN DE SIENNE, Rég. du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p.6, 7). Empr. au lat. pestilentia «peste, épidémie, maladie contagieuse, insalubrité, venin (au fig.)». Fréq. abs. littér.:53.

pestilence [pɛstilɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1120; lat. pestilentia, rad. pestis « épidémie ». → Peste.
1 (1170). Vx. Maladie épidémique caractérisée par une forte mortalité (→ Avec, cit. 33), et, spécialt, la peste.
1 Lundi de la semaine passée, un cas de pestilence fut semé à Saint-Fargeau (…) À la fin de la semaine, il y en avait dix autres. Puis, puis, se rapprochant de nous, hier, la peste éclate à Coulanges-la-Vineuse.
R. Rolland, Colas Breugnon, VII.
2 (1256). Mod., littér. Odeur infecte, miasme putride. Infection. || Pestilence qui se dégage d'un tas d'ordures (cit. 2).Pestilence d'un marécage. Corruption.
2 (…) la famine, les cadavres abandonnés partout et que finissent par dévorer les survivants épars, la grande pestilence qui oblige les belles dames de la cour à se boucher le nez quand elles vont en partie fine chez les beaux messieurs de l'armée.
G. Duhamel, Refuges de la lecture, IV.
3 Théol. || Chaire de pestilence, d'où l'on professe une doctrine pernicieuse, propre à corrompre les âmes.
DÉR. Pestilent, pestilentiel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pestilence — Pestilence …   Википедия

  • Pestilence — Saltar a navegación, búsqueda Pestilence es una banda de death metal de los Países Bajos fundada en 1986. Después incorporarían más elementos de Jazz fusión a su música. Lanzaron cuatro álbums antes de separarse en 1994 y volver a reunirse en… …   Wikipedia Español

  • Pestilence — Pes ti*lence, n. [F. pestilence, L. pestilentia. See {Pestilent}.] 1. Specifically, the disease known as the plague; hence, any contagious or infectious epidemic disease that is virulent and devastating. [1913 Webster] The pestilence That walketh …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pestilence — Pays d’origine  Pays Bas Genre musical Death metal Années d activité 1986 1994 …   Wikipédia en Français

  • pestilence — Pestilence. s. f. Corruption de l air, peste répanduë dans un païs. Dans le temps de la pestilence. il y eut une grande pestilence …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pestilence — c.1300, from O.Fr. pestilence, from L. pestilentia plague, noun of action from pestilentem (nom. pestilens) infected, unwholesome, noxious, from pestis deadly disease, plague …   Etymology dictionary

  • Pestilence — Allgemeine Informationen Genre(s) Death Metal Gründung 1985 Auflösung 1994 Neugründung 2008 …   Deutsch Wikipedia

  • pestilence — index nuisance Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • pestilence — [n] epidemic contagion, disease, endemic, infection, outbreak, plague, rash, scourge, sickness, virus; concepts 306,316 …   New thesaurus

  • pestilence — Pestilence, Pestilentia …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.